Découvrir le département
du Val de Marne

Terre de contrastes

Le Val-de-Marne est un département très contrasté qui comprend des territoires variés, et qui compte des communes résidentielles de bords de Marne et périurbaines, marquées par l'histoire de la ruralité et des espaces forestiers (des communes issues de l'ancienne Seine-et-Oise).

Il a le privilège d’être longuement traversé par la Marne et de disposer de nombreuses communes qui la bordent. Il 'touche' également Paris en première couronne par les communes de Saint-Mandé, Vincennes, Charenton, qui outre l’avantage d’être situées au premier rang, profitent directement du deuxième poumon de Paris : le bois de Vincennes et la Marne, tout comme Nogent-sur-Marne, Le Perreux, Joinville et Saint-Maurice qui offrent également une façade directe sur le bois.

Esprit guinguette

On vit décontracté à l’Est. Pas de surenchère du paraitre, esprit bon enfant, les familles s’accordent à profiter de leur cadre de vie. La mixité des villes et des populations génère de nombreux emplois locaux liés à la garde d’enfants, aux services à la personne et aux aides à domicile. Les écoles, collèges et lycées ont une bonne réputation et de nombreux établissements privés sont présents. Les commerces locaux et les marchés de ville sont nombreux et largement achalandés. Les centres commerciaux sont proches, en périphérie des villes et facilement accessibles.

Riche réseau de transport

Le Val de Marne bénéficie d’un très important réseau de transport. Le RER A dessert de nombreux sites (on compte quatre gares à Saint-Maur), il se divise et court jusqu’à Disneyland, véritable  « Chatelet de l’est » en devenir. Le futur GPE (Grand Paris Express) à son centre névralgique à Champigny et le premier tronçon réalisé de ce super métro périphérique est celui du Val-de-Marne.  Le réseau de bus est dense car, et c’est encore le poids de l’histoire, les travailleurs ne disposaient pas de voiture. Le Val-de-Marne se retrouve donc aujourd’hui, en cette période où l’automobile doit être bannie, précurseur des développements multi modaux doux : pistes cyclables, voies de bus isolées (le TVM par exemple), échangeurs pluri transports, parkings en bords de gare, connexions latérales …

Habitat varié

Un habitat diffus où se côtoient maisons traditionnelles, immeubles à taille humaine et résidences coquettes. S’il ne nie pas son passé ouvrier et populaire, le département conserve encore de nombreux endroits où les bourgeois et riches industriels venaient profiter de leurs « maisons de campagne » en bords de Marne, à l‘époque où l’expression « pieds dans l’eau » se vivait au sens exact du terme ! Aujourd’hui, grâce au lac de Der, la Marne ne déborde plus et les belles villas en meulière où les pavillons de créateurs, peintres et artistes sont extrêmement recherchées car elles offrent, à l’instar de leurs cousines de l’Ouest, de grands volumes, des situations de premier ordre à un prix plus abordable que de l’autre côté de la capitale.

Les pépites

Le Val-de-Marne a ses villes pépites, ses perles les plus recherchées car ces communes sont aux portes de Paris et face au bois de Vincennes.  Le marché y est ferme, tenu par des parisiens en quête de plein air et de proximité et les transactions ne sont pas orientées à la baisse. Il offre encore de belles opportunités sur des villes moins connues (Bry-sur-Marne, Ormesson, Villiers..) ou moins réputées mais rapidement promises à un bel avenir car les immenses atouts de ce département restent avant tout son immédiate proximité de Paris, une desserte hors norme et une forte densité d’espaces verts. Ivry et Vitry-sur-Seine, encore largement livrées aux friches industrielles et à des populations fragiles sont les meilleurs potentiels de plus value, à qui sait acquérir non ce qu’il voit, mais ce qu’il en fera.

COUP DE COEUR / NOUVEAUTÉ
SAINT MAUR DES FOSSES
PARC DE SAINT MAUR - MAISON D'ARCHITECTE - 6 CHAMBRES -...
2 600 000 €
BARNES VAL-DE-MARNE
125, rue Vieille-du-Temple
75003 PARIS
+33 (0)1 84 25 51 94